Le fichier d'authentification SMTP


Pour pouvoir réaliser une authentification SMTP avant l'envoi de mails, il est nécessaire de créer un fichier d'authentification ayant la structure suivante :

Les premières lignes du fichier d'authentification décrivent les caractéristiques de la connexion SMTP.

La première ligne contient le nom du serveur SMTP utilisé par le fournisseur d'accès internet auquel on est connecté. Ce serait l'information présente dans la 6ème ligne du fichier de configuration si l'authentification SMTP n'était pas nécessaire.

Par défaut, la connexion SMTP utilise le port 25. S'il est nécessaire d'utiliser un autre port, il est indiqué dans la ligne suivante sous la forme :

          port numéro_de_port

Une ligne vide est nécessaire pour indiquer que la première partie du fichier d'authentification est terminée.

Les lignes de texte qui suivent contiennent les différents messages à envoyer au serveur SMTP pour réaliser l'authentification.
Il s'agit d'une authentification simplifié pour laquelle on suppose que le serveur SMTP posera toujours les mêmes questions, et donc attendra toujours les mêmes réponses.

Les messages du dialogue d'authentification sont transmis en utilisant l'encodage BASE64. Afin de simplifier la saisie des réponse à envoyer, on peut demander à Libremail d'effectuer la conversion. Pour cela, la ligne à convertir commencera par la chaîne de 4 caractères "b64 " suivie du message à envoyer en clair.

Exemple

Le fournisseur d'accès Tele2 utilise en France le serveur SMTP smtp.tele2.fr avec lequel on peut dialoguer grâce au port 587.
Chaque utilisateur de ce fournisseur d'accès doit créer un compte dont le nom aura la forme : cxu-XXX-XXX (avec un chiffre ou une lettre à la place de chaque X).
La commande "auth login" fait partie des commandes reconnues par le serveur SMTP de tele2.

Supposons qu'un utilisateur possède le compte cxu-1a2-b3c et qu'il ait choisi comme mot de passe supersecret. Son fichier d'authentification SMTP pourra être :

Il peut être préférable de ne pas laisser certaines informations en clair dans le fichier d'authentification. Pour cela, l'outil convb64 permet de convertir une ligne de texte en base64 si on tape b64 en début de ligne, ou depuis la base64 si on tape directement la chaîne à convertir.
En transformant les 2 dernières lignes du fichier d'authentification, on obtiendra le résultat suivant :

< Précédent               Sommaire               Suivant >